La Fortuna: La Marseillaise 21/10/2019

Article d’Anne-Marie Mitchell :

Cliquer ici:  La Fortuna –  La Marseillaise 21/10/2019

 

Très beau coup de cœur de Aurélie Barlet de la librairie LA PLEÏADE pour La Fortuna de Françoise Gallo

Giuseppa La Fortuna

Giuseppa La Fortuna est sur un bateau. Derrière elle, la Sicile qu’elle aime tant mais qui l’a trop mise à l’épreuve. Devant elle, l’espoir d’une vie nouvelle à Tunis avec ses quatre fils et son mari qui ne voulait pas quitter son île.
Le temps du trajet on remonte à la source, sa vie d’orpheline, sa rencontre avec Francesco, le quotidien si dur auprès de personnes au cœur de pierre.
Elle m’a fait fondre Giuseppa : sa résistance à toute épreuve, son amour de la nature, sa façon bien à elle de veiller sur ceux qui comptent. J’aurais aimé que ses aventures durent bien plus que 142 pages.
Merci à Françoise Gallo pour ce 1er roman tout en délicatesse, j’ai eu l’impression de partager cette lecture avec ma grand-mère qui les aimait tant ces destins de femmes dures à la tâche.
Tout juste paru en librairie, La Fortuna vous tend les bras !

« LA FORTUNA se glisse comme un rêve dans votre esprit. »

LA FORTUNA – Roman français.

Giuseppa La Fortuna a appris le courage à 3 mois, devant la porte du couvent où elle a été abandonnée. Elle aime fatiguer son corps aux travaux de la terre, elle aime vivre. Minée par sa belle-famille, en proie à l’amertume, au doute vis-à-vis de Francesco, son mari, elle veut quitter la Sicile pour Tunis. Tout recommencer, avec Francesco, qui a perdu une jambe, et ses quatre fils. Ce récit poétique est celui du lent mûrissement de cette décision. « La Fortuna » se glisse comme un rêve dans votre esprit. (I. M.-C.)

La Fortuna – roman de Françoise Gallo

Librairie Gallimard

15, boulevard Raspail 75007 PARIS

La Librairie Gallimard a tenu le 9 octobre 2019 la première séance de signatures du roman La Fortuna par Françoise Gallo, sorti le 3 octobre 2019.

« Françoise Gallo signe un très beau roman méditerranéen La Fortuna paru à cette rentrée aux éditions Liana Lévi.

1901, Porto Empedocle. Comme beaucoup de Siciliens, Giuseppa  choisit, avec son mari et ses quatre fils, de quitter son île et de tenter une traversée périlleuse vers une nouvelle vie en Tunisie.

À travers cette femme simple et déterminée, ce roman retrace l’histoire peu connue des «Italo-Tunisiens» qui, il y a un siècle, ont quitté l’Europe pour l’Afrique du Nord. »

Pour accéder au site de la librairie suivre le lien La Librairie Gallimard.